StreamWIDE annonce des résultats nets positifs pour le 1er semestre 2009

27-01-2010, Paris

Paris, le 27 octobre 2009 – StreamWIDE (FR0010528059 – ALSTW), le spécialiste des solutions de téléphonie à valeur ajoutée de nouvelle génération pour les opérateurs télécoms, annonce aujourd’hui ses résultats semestriels 2009 consolidés. 

Chiffre d’affaires 

StreamWIDE a réalisé au 1er semestre 2009 un chiffre d’affaires consolidé de 3,1 M€ en progression de 2,4% par rapport au 1er semestre 2008. Les services ont représenté plus de la moitié de ce chiffre d’affaires, réalisé à près de 80% avec des clients existants. 
Le 1er semestre 2009 a également vu les activités internationales croître de 84,5% et représenter plus de 70% du chiffre d’affaires du groupe, alors que l’activité en France a été impactée, une nouvelle fois, par l’attentisme des opérateurs télécoms. 

Résultats 

Dans le cadre de son passage aux normes IFRS, qui sera effectif pour la publication des résultats annuels 2010, StreamWIDE doit préparer dès 2009 les comptes aux normes IFRS afin d’assurer leur comparabilité en 2010. Le référentiel IFRS impose notamment d’immobiliser les frais de Développement. Ceux-ci s’élèvent à 1,0 M€ sur la période, inscrits en production immobilisée et comptabilisés dans les produits d’exploitation qui s’élèvent ainsi à 4,1 M€. Hors immobilisation des frais de R&D, les produits d’exploitation se seraient donc élevés à 3,1 M€. 
Les charges d'exploitation se sont élevées à 4,4 M€, en croissance de 8,3% par rapport au 1er semestre 2008. 
Si le poste « Autres achats et charges externes » a diminué de plus de 27% grâce au plan de réduction de coûts visant principalement les honoraires, les déplacements et les coûts des infrastructures, les charges de personnel ont, elles, augmenté de 31,7% et atteignent 3,0 M€. 
Cette augmentation est contrastée selon les filiales. En France, l’effectif moyen sur ce 1er semestre est en baisse à 44 personnes contre 50 au 1er semestre 2008, mais les frais de personnel sont restés globalement stables en raison de la perte du statut "Jeune Entreprise Innovante" qui permettait une exonération des cotisations patronales d’U.R.S.S.A.F.. 
L’augmentation des frais de personnel est en majeure partie imputable aux filiales américaines et chinoises qui se sont renforcés humainement pour accompagner la croissance de leur activité. Ces deux filiales disposent désormais d’effectifs dimensionnés à leur taille et à leur activité, leur effectif moyen devrait donc rester globalement stable sur le second semestre 2009. 
Ainsi, le résultat d’exploitation du 1er semestre 2009 s’élève à -0,4 M€. 
Le crédit d’impôt recherche de la période atteint plus de 0,4 M€. En conséquence, le résultat net est positif et s’élève à 0,1 M€. 
Hors immobilisation des frais de R&D, le résultat d’exploitation et le résultat net se seraient respectivement élevés à -1,4 M€ et - 0,9 M€. 

Structure financière 

La structure financière de StreamWIDE a peu évolué depuis le 31 décembre 2008. Au 30 juin 2009, l’endettement financier est resté nul et les capitaux propres ont légèrement progressé pour s’établir à 7,6 M€. 
Enfin, la trésorerie est restée au niveau satisfaisant de 3,6 M€, en baisse de moins de 0,2 M€ par rapport au 31 décembre 2008, un rythme de consommation de la trésorerie très inférieur à celui observé en 2008. 

Stratégie et perspectives 

Ce 1er semestre 2009 a marqué le retour de la croissance de l’activité et d’un résultat net positif après immobilisation des frais de R&D. Les investissements consentis par StreamWIDE dans les ressources commerciales et la Recherche et Développement ont commencé à porter leurs fruits. 

Dans un contexte difficile, StreamWIDE est parvenu à adapter son modèle économique en axant ses efforts sur l’approfondissement de ses relations avec les clients existants. Néanmoins, la rigueur de la gestion et le strict contrôle des coûts restent d’actualité, pour les mois à venir. 

L’activité à l’International s’est particulièrement bien comportée au 1er semestre, et les filiales chinoises et américaines ont suivi leur plan de développement. Avec une consommation de trésorerie réduite et des produits renouvelés, StreamWIDE reste dans une position confortable, parfaitement armé pour poursuivre son développement avec les clients existants et en ordre de marche pour répondre efficacement à la reprise des investissements, particulièrement en France. 

(1) L’impact de l’immobilisation des frais de R&D au 1er semestre 2009 atteint 1,0 M€

Pour plus d'informations :

StreamWIDE 
Pascal Béglin 
Président Directeur général 
Tél.: +33 (0)1 70 08 51 00 
investisseur@streamwide.com

NewCap. 
Agence de communication financière 
Simon-Laurent Zaks / Emmanuel Huynh 
Tél.: +33 (0)1 44 71 94 94 
streamwide@newcap.fr